Tout part de soi



Je suis triste.

Tellement triste de voir le nombre grandissant de personnes qui ne se sentent pas bien dans leur peau, jour après jour.

Autant pour les garçons que pour les filles, le travail sur l’estime de soi me semble un sujet encore tabou.

Je vous l’accorde, nous vivons dans une société où nous sommes constamment bombardés de publicités, une société où les médias occupent pratiquement tout notre temps.

Il est facile de se perdre dans ce monde irréel de comparaisons, d’excès, de mensonges et j’en passe.

Il serait un mensonge de vous dire que je ne consulte pas moi-même les réseaux sociaux, que ceux-ci n’occupent pas une très grande place dans ma vie.

Oui, parfois, je me surprends à fixer plusieurs minutes une photo pour comparer ce visage inconnu au mien, ce corps plus-que-parfait au mien, cette vie que je voudrais mienne.

Puis, c’est là que je me dis stop. Stop à la comparaison, stop aux standards de beauté, stop à la perfection (qui n’existe tout simplement pas), stop à cette déprime qui va jusqu’à rendre certains malades, physiquement et mentalement.

La différence, c’est beau, les imperfections, c’est beau, les gens hors standards, c’est beau.

C’est beau, parce que tout le monde est beau à sa façon.

Je suis triste.

Tellement triste de voir que les gens considèrent que la beauté, ce n’est qu’extérieur.

La beauté c’est être bien dans son esprit avant de l’être dans son corps.

La beauté c’est avoir de belles valeurs. La beauté c’est de s’assumer en maudit dans nos choix, dans notre vie.

La beauté c’est d’apprécier ce que l’on a sans se comparer constamment. La beauté c’est un esprit sain dans un corps sain.

Et quand je dis sain, ça ne veut pas dire de peser cent lbs si tu mesures moins de cinq pieds.

Sain, ça veut dire un esprit en paix dans un corps qui nous appartient.

La beauté c’est relatif, c’est d’abord et avant tout dans la tête que ça se passe.

Tout part de soi.

La beauté c’est l’énergie qu’on dégage et l’énergie qu’on transmet aux gens.

La beauté, c’est travailler fort, plus fort pour certains, pour s’aimer.

Pour s’aimer petit à petit malgré nos petites imperfections, qui font partie de nous et qui nous rendent uniques.

Est-ce qu’on peut travailler là-dessus ensemble pour se dire que la beauté, c’est tellement plus que juste ce que les gens voient extérieurement? Est-ce qu’on est capable de démontrer aux générations futures que la différence, c’est ce qui fait toutes les beautés du monde?

#confianceensoi #apprendreàs39aimer

JOIGNEZ L'INFOLETTRE 

Flo&Confettis

SUR YOUTUBE

SUR INSTAGRAM

  • F&C sur Youtube
  • Flo sur Instagram
  • F&C sur Facebook