Dès l’instant où tu choisis ton cellulaire…


Je sais que tu as pas envie d'en parler. Personne a envie d’en parler. Tu roules des yeux ou tu pousses un soupire et, en fait, peut-être n'as-tu même pas ouvert le lien de cet article tellement t'es écœuré qu'on t'en parle.


Le problème, c’est que le même écoeurement provoqué par un professeur qui te dit que cet examen-là vaut pour 50% de la note finale alors de bien étudier. Tu l’écoutes, tu dis “oui oui” pour lui faire plaisir ou même par réelle compréhension, mais un coup chez toi, tu passes à autre choses parce qu'en fait, tu t'en fous complètement. Sauf que la différence, c’est que ton échec à ton examen de mathématique, ça met juste ta réussite scolaire “en danger”. Ton cellulaire au volant, c'est moi, ma famille, mes amis et tellement d’autres personnes que tu mets en danger. Réellement.

Des vies.

C’est ça que tu comprends pas. Parce que tu es tellement bien

derrière le volant que tu oublies qu’à une époque, tu te trompais encore entre le frein et l’accélérateur. Que les premières fois que tu as conduit, tu te sentais au volant d’un objet pas mal plus puissant que toi. Maintenant, tu te sens en contrôle du véhicule et de ton cellulaire, mais que quand t’es assez épais pour prendre ton cellulaire au volant, c’est lui qui a le contrôle sur toi et plus personne a le contrôle sur le véhicule.

Quand tu choisis de prendre ton cellulaire, tu choisis que ta vie, même pas ta vie concrète, non non, que ta vie sociale est plus importante que ma vie, ma sécurité. Désolé à ceux qui ont trouvé mes réactions Drama Queen en vous voyant faire, mais que veux-tu… j’accepte mal dans ma vie des gens qui sont capables d’un tel niveau égoïsme. Quand je regarde les stories Snapchat et qu’au moins une fois par jour, je vois du monde conduire et se prendre en photos/vidéos, je sais pas pourquoi, le coeur me lève. Du monde seul, avec des amis, saouls, avec des enfants à bord… Name it! Et j’arrive pas à comprendre que tu comprennes pas.

Qu’un véhicule ça frappe fort en tab*. Qu’un accident est si vite arrivé quand tu conduis, même sans distraction. Pour avoir déjà frôlé un chevreuil, je te jure que ça sort vite et que tu le vois pas venir. Même sur l’autoroute, même si tu es seul et que c’est bien tranquille. Alors si moi et des centaines de personnes à tous les jours, avec les deux yeux sur la route (et ma conduite lente de mémère), évitons des accidents de justesse, explique-moi comment tu vas l’éviter toi cet imprévu pendant les 5 secondes où tu testais le nouveau filtre de chat sur Snapchat.

Ce texte-là, je le sais, ne te fera même pas broncher. Parce que tu penses que je parle à un autre. Ou encore que tu te sens au-dessus de tout ça. Plus tristement, parce que tu t'en fous, car tu es pas capable de saisir l'ampleur de ce que tu fais. Ce qui est triste, sais-tu, c’est que bien souvent, comme dans les accidents causés par l’alcool, ce n’est pas toi qui va avoir le plus mal, ce sont les autres. Je suis sans coeur, mais j’ai pas de pitié pour les coupables qui survivent après ça. Quand deux véhicules entrent en collision avec comme seuls coupables les conditions de la route, c’est un accident et j’ai de la peine pour ceux qui s’en blâment quand il y a des décès. Les accidents ça arrive. Mais à toi qui texte, percute quelqu'un et pourrait éventuellement avoir des remords, je n’ai pas de compassion pour toi. Parce qu'à un moment, dans ta tête, tu as jugé que tu valais plus que moi.

Tu me trouves dramatique?

En 4 ans, 124 personnes ont péri et plus de 19 000 autres ont subi des blessures en raison de la distraction au volant. Et quand on parle de distraction au volant, dans 95% des cas, c’est du cellulaire au volant dont il est question. Tant qu’à être dans les statistiques, je t’apprends aussi que le cellulaire au volant est rendu un plus grand fléau que les facultés affaiblies. Comme quoi, pour moi, que tu boives une caisse de 12 avant de conduire ou que tu répondes à Simon “Ok, je suis là dans 5 minutes”, c’est la même affaire.

Alors si tu as envie de prendre ton cellulaire au volant malgré les dangers, les tickets ou juste la bonne conscience que c'est aussi irrationnel que lire un roman de Stephen King en conduisant avec tes genoux… Je peux pas t’en empêcher. Je peux juste écrire un long texte moralisateur sur ce blogue pour me défouler sur l’étendue de ton imbécilité...

#sensibilisation #expériencedevie

JOIGNEZ L'INFOLETTRE 

Flo&Confettis

SUR YOUTUBE

SUR INSTAGRAM

  • F&C sur Youtube
  • Flo sur Instagram
  • F&C sur Facebook