5 façons d’économiser pour voyager

Alors que les derniers mois m’ont permis d’explorer avec joie quelques régions du Canada, je dois avouer qu’avec les frontières qui rouvrent, mon envie de partir à la découverte du reste du monde m’apparaît à nouveau, plus présente que jamais.


S’il n’était que de moi, je m’envolerais demain matin sans regarder derrière, mais la réalité, c’est que de vagabonder demande une certaine préparation financière.


Comment économiser en prévision d’un voyage? Voici 5 conseils concrets qui, je l’espère, vous motiveront à épargner et faire vos bagages!


Merci à Hardbacon de commanditer ce billet de blogue.




1- Créer un projet d’épargne


Une station balnéaire en Estonie? Un périple en sac à dos en Nouvelle-Zélande? Où souhaitez-vous poser les pieds? Visualisez votre prochain voyage et commencez à concrétiser cette vision. Fabriquez un visionboard rassemblant des photos et des idées qui vous inspirent et conservez-le à portée de vue! Personnellement, j’en ai fait un sous forme de collage, que j’ai affiché juste à côté de mon bureau et qui me sert de rappel et de décoration à la fois. Cela pourrait aussi être une version électronique, vous servant de fond d’écran d’ordinateur ou de téléphone. Avoir une conception claire et précise d’un projet engendre généralement une plus grande motivation.


En matière d’actions, créer un compte d’épargne est un excellent point de départ. La plupart des institutions financières ont dorénavant des programmes d’épargnes avec des taux d’intérêt avantageux. Instaurer un plan de virement automatique à chaque paye, ou fixer de petits objectifs mensuels est une bonne façon d’économiser graduellement.


Vision board, photos tirées de Pinterest.



2- Couper dans les dépenses courantes


Épargner, épargner… Oui, mais, comment faire, alors que le coût de la vie ne cesse d’augmenter? Se créer un budget mensuel est essentiel à l’heure où on souhaite économiser. Au-delà de voir quels sont nos revenus et dépenses mensuels estimés, analyser ses décaissements réels permet toujours de se remettre les idées en place et de se ramener à l’ordre lorsque l’on déroge des dépenses initialement prévues.



Voici quelques conseils en rafale :


  • Surveillez vos abonnements : est-ce impératif de posséder un compte Crave et Netflix? Avez-vous des cartes de membres inutilisés comme Costco ou Amazon Prime? Faites le ménage!

  • Favorisez le transport en commun lorsque possible. Bon pour les finances et pour l’environnement.

  • Chaque fois que vous faites une dépense en dehors de votre budget mensuel, par exemple pour acheter des vêtements (oui, celui-là, je l’écris vraiment pour moi), posez-vous la question : en ai-je vraiment besoin? Est-ce plus satisfaisant de posséder une énième paire de chaussures ou d’atteindre mon objectif? Si la réponse est le second choix, investissez ce même montant dans vos épargnes au lieu de le débourser dans l’idée initiale.

  • Faites-vous des lunchs et apportez votre café au travail. Vous le savez déjà. Mais ça ne sera jamais assez répété! De mon côté, je me suis donné le défi suivant : chaque fois que je me paie un café ou une autre gâterie non essentielle, je dois doubler la mise en économies. Si je ne peux pas me le permettre… Eh bien, c’est je ne peux justifier cette boisson non plus!

  • Dépensez votre montant mensuel budgété pour les activités, restaurants et cafés en argent comptant uniquement. Avoir des billets en main rend un peu plus conscient de la valeur de l’argent et résulte souvent en des choix plus éclairés.



3- Penser seconde main


Autant dans les achats courants que dans ceux liés à votre futur voyage, favorisez l’usagé. Au-delà des friperies et des comptoirs vestimentaires, les sites comme Kijiji ou Facebook Marketplace facilitent le magasinage et la vente d’items de toutes catégories confondues. Des morceaux que vous ne portez plus? De la vaisselle rétro qui accumule la poussière? Prenez l’habitude de vous départir de ce qui vous est inutile. Et déposez les profits de votre vente seconde main dans vos fonds de voyages ;)


Nos économies se trouvent dans les petits gestes;

Aller à la bibliothèque plutôt que d’acheter des livres neufs, d’emprunter des outils à nos amis ou de faire des échanges de vêtements… Bref, il faut consommer moins, mais mieux!



4- Utiliser un comparateur de cartes de crédit


Les bonis, les dollars récompenses, les points voyages… Trouver une carte de crédit adaptée à ses besoins peut s’avérer tout un casse-tête. Les voyageurs aguerris sauront le dire, plusieurs cartes ont des avantages voyages intéressants, qui permettent de sauver beaucoup sur les vols, hébergements et autre.


Je ne suis pas là pour vous faire une recommandation de cartes de crédit, ni de banques, mais je souhaite vous partager ma plus récente découverte : Hardbacon, une application et un site web regroupant une foule d’outils pour prendre le contrôle de ses finances (et c’est game changer!).


Hardbacon est une entreprise d’ici, qui offre des solutions 360 pour mieux gérer son portefeuille, de la planification de son budget jusqu’à ses investissements. Plus précisément, j’ai découvert leurs différents comparateurs : de courtiers, d’assurances, de compte-chèques, comparateur de cartes de crédit… Qui permet de trouver la meilleure option pour soi sans se compliquer la vie. Il n’a fallu qu’un sondage de 30 secondes à l’application pour me proposer la carte ayant les meilleures récompenses voyages, selon mes dépenses mensuelles.


Si vous cherchez à économiser et budgéter, qu’importe votre situation actuelle, je vous invite à essayer le site par vous-même et je suis certaine que l’une des ressources y étant disponibles pourrait vous être utile!






5- Planifier son voyage et rester à l’affut des promotions.


Je ne suis pas du genre à prévoir un itinéraire au jour le jour, et encore moins mes activités, mais de lister et considérer toutes les possibilités et d’en évaluer la valeur au préalable permettra de mieux organiser son budget. Renseignez-vous sur le coût de la vie des destinations que vous souhaitez visiter, le taux de change de la monnaie, le prix moyen d’un repas, etc. Parfois, acheter un billet de transport quelques mois ou semaines à l’avance peut faire sauver gros! Faites l’énumération, puis abonnez-vous aux infolettres de ces destinations pour profiter en temps et lieu des aubaines.

C’est également une façon de diviser les frais de voyage sur une plus longue période.


Plusieurs sites web comme Les Vols d’Alexi ou FlyTrippers proposent aussi des deals fréquents et peuvent être de bonnes références pour voyager on-a-budget!



Finalement, portez une attention particulière aux opportunités : un(e) ami(e) fait un échange étudiant outre-mer? Votre grand-tante Gertrude a une maison en Islande et rêve d’un peu de compagnie? Gardez les yeux ouverts quant aux circonstances opportunes au couchsurfing qui s’offrent à vous, en voici une méthode pour voyager de façon abordable! ;)




Alors, aussi excités que moi à recommencer à parcourir les terres du monde? Quelles seront vos prochaines destinations?