À toi pour qui Noël est difficile


Ce n’est pas tout le monde qui connaît les grandes célébrations de la nouvelle année avec les buffets, les décorations et les soirées qui se terminent aux petites heures du matin. Il y a des gens qui, le 25 décembre comme le 31, restent chez eux comme tous les autres jours sans vraiment célébrer. Si certains le font par choix, il existe des personnes qui font face à la solitude sans vraiment l’avoir choisi.


Personne n’aime être seul. Absolument personne. Du moins, j’ose le croire. Et c’est encore plus difficile et cruel quand vient le temps des fêtes. Alors que tout le monde semble avoir un horaire chargé et mille et une raisons de célébrer, il est possible que tu regardes ton calendrier avec l’impression que Noël sera encore une fois cette année une longue période de solitude. Ce n’est pas joyeux comme sujet, je sais. Et ça peut sembler absurde d’aborder le temps des fêtes d’une manière aussi pessimiste, mais c’est une réalité. Si comme moi, on vient d’une famille nombreuse où on se réunit volontiers à la moindre occasion, on a tendance à oublier à quel point ce n’est pas tout le monde qui a une famille unie. Et si comme moi, on a des amis qui adorent se réunir aussi pendant le temps des fêtes, on a tendance à oublier que ce n’est pas tout le monde qui a la chance d’avoir plus que de la famille pour célébrer. Et si comme moi, cette année, vous avez quelqu’un à embrasser sous la gui, ça se peut que vous ne pensiez pas à ceux qui se coucheront seul dans leur lit le soir de Noël. Mon point c’est que si vous êtes comme moi, vous êtes chanceux et peut-être que vous ne le savez pas. On l’oublie parfois, c’est tout. Pour la première fois cette année, je passe Noël en couple. Et savez-vous quoi? Je me souviens qu’à chaque année, depuis aussi loin que je me souvienne, je souhaitais à chaque année avoir un chum pour souligner l’événement. Je me sentais seule, alors que j’ai toujours eu une famille aimante et des amis présents. La vérité, c’est que j’ai été longtemps ingrate de ce que j’avais, parce que je voulais plus. Et on veut toujours plus. Cette année, je regarde ce que j’ai et je réalise que j’ai tout… Alors que certains n’ont rien. Je sais qu’être célibataire à Noël, ça peut sembler la fin du monde. On a l’impression, comme pour la Saint-Valentin, que cette fête-là nous rappelle juste notre solitude alors qu’en fait, on a du monde autour de nous, encore une fois, c’est juste qu’on l’oublie. On oublie qu’à chaque année, il y a des gens qui passent les fêtes dans le deuil, dans une peine d’amour ou dans les chicanes de famille, pour ne nommer que ceux-là. Il faut arrêter d’avoir l’impression que «more is more». La qualité sera toujours mieux que la quantité. Alors même si cette année, tu n’as qu’une soirée de prévu avec ta famille rapprochée, chéris-la. Apprécies ces gens qui sont dans ta vie et avec qui tu peux partager des beaux moments comme ça. Peu importe avec qui tu passeras les fêtes cette année, sois heureux d’avoir des gens avec qui célébrer. Et tu sais quoi? Noël en solitaire n’est pas obligé d’être négatif. Cette période-là de l’année, c’est du temps de qualité que tu peux passer avec d’autres, oui, mais surtout avec toi-même. Profites-en pour prendre soin de toi, pour t’offrir du bon temps avec toi-même. Offres-toi un cadeau, fais-toi vivre une sortie, apprécies d’être là où tu es dans la vie. Et si jamais où tu es présentement dans ta vie ne te plaît pas, envisage la nouvelle année avec un oeil nouveau. C’est ça aussi les résolutions de la nouvelle année! Alors ne souhaites pas avoir de chum, ton bonheur ne devrait jamais dépendre de quelqu’un d’autres. Souhaites plutôt que ton bonheur passe par toi-même et envisage cette nouvelle année comme l’année du changement, du nouveau et du gros bonheur sale! Parce que promis, ça existe ces affaires-là. Parce que non, Noël n’est pas obligé d’être une fête cruelle. Noël, c’est plus que des cadeaux et des soirées arrosées, c’est l’approche d’une nouvelle année et la possibilité d’envisager le futur différemment. Si ta dernière année a été difficile, si tu vis même en ce moment quelque chose de «rough» et que tu appréhendes le temps des fêtes à venir, je t’envoie beaucoup d’amour et d’ondes positives. Dis-toi que tout ira mieux et prends ça un jour à la fois. Et si 2017 a été pour toi l’année du bonheur, continue sur ta lancée et ne laisse personne t’arrêter. Mais peu importe à quoi ressemble ton temps des fêtes, je te souhaite juste le bonheur. Aussi simple soit-il. C’est parfois plus facile à dire qu’à faire, je sais, mais promis, il est là quelque part. Peu importe qui tu es, il y a du beau qui t’attend. Et pour ce que ça vaut, sache que moi, je te souhaite un merveilleux temps des fêtes. La Tranchemontagne

#Noël #Tempsdesfêtes

JOIGNEZ L'INFOLETTRE 

Flo&Confettis

SUR YOUTUBE

SUR INSTAGRAM

  • F&C sur Youtube
  • Flo sur Instagram
  • F&C sur Facebook